MC2.jpg
MiraPNG.png

Poésie / Pop

  • Facebook - Black Circle
  • Bandcamp - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

Mira Cétii c’est le nom d’une étoile.

Avec deux « i » et deux poings sur les hanches, c’est le nom de la chanteuse autrice et compositrice : Aurore Reichert.

Après ses précédents EP portant des noms de constellations et chargés de mythologies célestes, Mira Cétii, décide d’atterrir sur le sol (mais est-ce le sol de la terre ?) avec une douceur fracassante pour son premier album : « Cailloux et Météores ».

De comptines rassurantes susurrées au creux de l’oreille, en chansons plus rythmées, ironiques ou revendicatrices, sa voix se fait caressante ou cassante pour raconter ce qui la touche, la torture et lui tient le cœur.

Tels des petits cailloux posés derrière elle pour ne pas se perdre, tels des météores filant dans son ciel pour la guider, elle dépose et projette ses chansons pour avancer sur son chemin intérieur.

Inspirée par des chanteur-se-s aux univers organiques et poétiques, tels Camille ou Alain Bashung, Mira Cétii suspend dans cet album sa voix et sa plume entre mélodies cristallines et textes rocailleux.

Mais il y a aussi ses machines : sur la lignée d’Émilie Simon ou de Björk, elle solidifie ses morceaux à l’aide de sons et cailloux cubiques qui construisent brique par brique la plupart des rythmiques et des ambiances lunaires.

Mira Cétii cherche peut-être à ne pas se perdre en semant des cailloux... à moins que ce ne soit une invitation à la suivre sur sa planète ?